Mon AlloCiné
Star Trek Discovery : que retenir du final de la saison 1 ?
Par Clément Cusseau (@ClayMancuso) — 12 févr. 2018 à 17:15
facebook Tweet G+Google

La première saison de "Star Trek Discovery" s'est achevée aujourd'hui sur Netflix. Quel bilan dresser des aventures de Michael Burnham ? Voici notre débrief des événements phares de ce final tant attendu !

CBS
SPOILERS - Attention, l'article ci-dessous aborde de nombreux points essentiels de la première saison de Star Trek Discovery. Si vous ne souhaitez pas en connaître la teneur, merci de ne pas lire ce qui suit.

CBS

La fin de la guerre

Déclenchée au tout début de la série par Michael Burnham, la guerre contre les Klingons a donc pris fin sans effusion de sang, grâce à une une solution pacifiste qui a épargné aux deux camps d'innombrables pertes.

En faisant passer l'Empereur Georgiou pour la défunte capitaine homonyme, les éminences de Starfleet, ainsi que l'ambassadeur Sarek, ont mis au point un stratagème visant le cœur même de la planète d'origine des Klingons, Qo'noS. Pour se faire, une équipe composée de Michael Burnham, d'Ash Tyler, de Sylvia Tilly et de Philippa Georgiou est constituée pour se rendre sur place et mener une mission de reconnaissance à l'aide d'un drone espion.

Mais une fois là-bas, Tilly découvre la véritable nature de leur assignation : le drone qu'il croyait transporter est en réalité une hydrobombe surpuissante, chargée de faire exploser la planète. Alors qu'elle a déjà sur la conscience de nombreuses morts (8186 pour être précis), Burnham réalise alors que l'exécution de cette manœuvre entrainerait l'extermination de nombreux innocents parmi la population locale.

CBS

"Nous sommes Starfleet"

De retour à bord du Discovery, Burnham et Saru confrontent l'amiral Cornwell qui leur soutient alors que la destruction de la planète Qo'noS est à ses yeux l'unique solution pour défaire l'Empire Klingon et gagner la guerre. Mais pour les héros de la série, se comporter ainsi serait dans tous les cas une défaite puisque contraire à la morale défendue par la Fédération. C'est pourquoi ces derniers menacent de se rebeller contre le commandement en organisant une mutinerie.

"Nous sommes Starfleet" clame alors le capitaine suppléant Saru, confirmant par la voix du Kelvien que tous les membres de l'équipage n'hésiteront pas à prendre les risques nécessaires pour défendre ce en quoi ils croient. Et c'est face à cet élan de solidarité inouï que l'amiral Cornwell finit par reculer, acceptant d'opter pour une solution moins radicale.

Burnham retourne donc sur Qo'noS pour stopper Georgiou avant qu'il ne soit trop tard. Rivales, les deux femmes se font face et les relations qu'elles ont entretenu avec leur version alternative (elles sont issues de deux univers parallèles) refont surface. Ce n'est finalement que quand Burnham lui annonce qu'elle est prête à se sacrifier pour l'empêcher d'activer l'hydrobombe que Georgiou renonce à accomplir sa mission.

CBS

Des départs

Le nouveau plan conçu pour ramener la paix implique la prisonnière L'Rell. La guerrière Klingon n'a pas envie de collaborer avec ses geôliers, mais la proposition qui lui est faite attire finalement son attention : Burnham et Georgiou lui proposent de la libérer et de la renvoyer vers ses alliés, lui offrant au passage les moyens nécessaires pour prendre la tête de l'Empire et réunir sous son autorité les 24 clans Klingons. En échange, elle s'engage à mettre fin au conflit.

De retour parmi les siens, L'Rell annonce donc son intention d'incarner la réunification des Maisons Klingons, entraînant ainsi la risée générale de ses semblables. Mais loin de se laisser faire, cette dernière menace alors de faire explorer l'hydrobombe et par la même occasion la planète Qo'noS. Le pouvoir est quelque chose de respecté chez les Klingons et c'est ainsi que L'Rell devient la nouvelle chef de l'Empire. Loyale envers Burnham, elle tient parole et décide de mettre fin à la guerre.

Burnham doit alors faire ses adieux à deux membres de l'équipage du Discovery. Georgiou tout d'abord, qui décide de quitter ses fonctions pour mener une vie de hors-la-loi dans les bas-fonds de la galaxie. Puis vient l'heure de dire au revoir à Ash Tyler, lui qui n'est plus tout à fait humain ni Klingon et qui décide de rejoindre l'équipage de L'Rell pour faire office d'intermédiaire entre les deux peuples. Un baiser est échangé par les deux personnages, puis une longue accolade, preuve qu'après toutes ces aventures, Burnham, élevée par les Vulcains, s'est réconciliée avec sa part d'humanité.


Une rencontre inattendue

Pour avoir rétabli la paix et défendu jusqu'au bout les valeurs humanistes de Starfleet, l'équipage du Discovery se voit décerner le titre honorifique de héros de la Fédération (y compris pour le docteur Hugh Culber, à titre posthume). Michael Burnham, évidemment au centre des festivités, est même graciée par le haut commandement, ses récents exploits ayant entraîné l'annulation de sa condamnation à perpétuité pour avoir déclenché la Bataille aux étoiles binaires face aux Klingons.

Une fois la cérémonie terminée, l'équipage du Discovery s'apprête à voler vers de nouvelles aventures, non sans faire un détour par Vulcain pour y déposer l'ambassadeur Sarek. Mais alors que le vaisseau s'apprête à décoller vers de nouveaux mondes inconnus (sans utiliser le saut dans l'espace du Lieutenant Stamets, désormais prohibé par Starfleet), le vaisseau reçoit un signal de détresse envoyé par une navette alliée. L'auteur de cet S.O.S. n'est autre que Christopher Pike... le capitaine de l'U.S.S. Enterprise.

C'est à cet instant précis que s'achève la saison 1 de Star Trek Discovery, laissant planer le doute sur les raisons ayant amené le prédécesseur du capitaine Kirk à demander de l'aide au Discovery. Il ne fait dès lors guère de doute que de nombreuses théories verront le jour au cours des prochains mois, alors que la seconde saison de la série sera vraisemblablement diffusée l'année prochaine sur CBS All Access, et toujours en US+24 sur Netflix France.

Qui sont les héros de la série "Star Trek Discovery" ?

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
  • Star Trek Discovery : embarquez pour une visite-guidée du tournage avec le showrunner de la série
  • Star Trek Discovery renouvelée : la série SF s'offre une saison 2
  • Star Trek Discovery : "Il a fallu attendre 50 ans pour montrer un couple LGBT dans Star Trek" [INTERVIEW]
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Toute l'actu Netflix
De Marseille à Game of Thrones : les plus grandes révélations de parenté à la télévision [SPOILERS]
NEWS - Séries à la TV
vendredi 23 février 2018
De Marseille à Game of Thrones : les plus grandes révélations de parenté à la télévision [SPOILERS]
Star Trek Discovery : qu'attendre de la saison 2 ?
NEWS - Séries à la TV
vendredi 23 février 2018
Star Trek Discovery : qu'attendre de la saison 2 ?
Actus Netflix
News séries TV
Toutes l'actu des séries TV
Back to Top