Mon AlloCiné
Tilda Swinton, Steven Soderbergh... : 6 stars du cinéma nous racontent leur premier souvenir de spectateur
Par Léa Bodin — 12 janv. 2018 à 19:00
facebook Tweet G+Google

Elles sont actrices ou cinéastes, ils sont réalisateurs : de "Bambi" à "La Planète des singes", Tilda Swinton, Steven Soderbergh, Anna Karina, William Friedkin, Lynne Ramsay et Alfonso Cuarón nous racontent leurs premiers souvenirs de spectateurs.

20th Century Fox / HBO Films

TILDA SWINTON

Tilda Swinton : Mon premier souvenir de spectatrice... Je suis tellement vieille que le premier film que je me rappelle être allée voir au cinéma est L'Apprentie sorcière  [de Robert Stevenson, sorti en 1971]. C'était une projection de Noël, au cinéma Marble Arch à Londres, à un moment où ma famille vivait là-bas. Ce qui était vraiment excitant, dans ces grands cinémas, c'est qu'on nous donnait un programme. Pour les enfants, c'est extraordinaire, je me souviens que je ramenais le programme à la maison et je le gardais sous mon oreiller. D'ailleurs, dans ce film en particulier, le lit est un véritable personnage. Être dans mon lit, relire le programme, regarder les images, c'était un moyen de rester immergée dans le film... A côté du cinéma Marble Arch, qui n'existe plus aujourd'hui, il y avait cet endroit génial qui s'appelait Lyons Corner House et où on pouvait manger plein de choses délicieuses auxquelles on n'avait pas droit d'habitude, comme d'énormes glaces. C'était un véritable événement.

Le premier film que je me souviens avoir vu, en revanche, c'était à la télévision. J'avais environ huit ans, et pendant de nombreuses années, j'ai cru que ce film était un rêve. Je demandais souvent aux gens s'ils avaient vu le film, ils me disaient que non, donc j'ai pensé que je l'avais rêvé. Et puis, au cours des dix dernières années, j'ai découvert qu'il s'agissait d'un film de Ray et Charles Eames, qui s'appelle Powers of Ten. On peut le voir sur Youtube. C'est un court métrage qu'ils ont fait pour une institution scientifique, au sujet de la perspective. Le film commence par un plan au-dessus d'un couple qui pique-nique, puis on s'éloigne et on voit qu'ils sont au bord d'un lac, puis on s'éloigne, et on voit qu'ils sont en Amérique du Nord, puis on s'éloigne puissance 10, et on revient au point de départ, jusqu'à la main de l'homme, dans son sang, dans son ADN, etc. C'est époustouflant ! Voir ça quand on a huit ans... Parfois, je le programme pour des enfants, c'est comme leur donner de la drogue, ça les plonges littéralement dans le cinéma.

L'Apprentie sorcière (1971) dans notre Top 5 des sorcières Disney :

 

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Dossiers recommandés
IAM, Jay Z, Gorillaz, Fatboy Slim… Dans quels films sont-ils allés piocher leurs samples ? - Vol. 1
NEWS - Culture ciné
lundi 19 février 2018
IAM, Jay Z, Gorillaz, Fatboy Slim… Dans quels films sont-ils allés piocher leurs samples ? - Vol. 1
De Hard Eight à Phantom Thread : le cinéma de Paul Thomas Anderson
NEWS - Culture ciné
vendredi 16 février 2018
De Hard Eight à Phantom Thread : le cinéma de Paul Thomas Anderson
Black Panther : pourquoi le film est important à plus d'un titre ?
NEWS - Sorties Ciné
mardi 13 février 2018
Black Panther : pourquoi le film est important à plus d'un titre ?
Quand cinéma rime avec rock britannique !
NEWS - Tournages
samedi 10 février 2018
Quand cinéma rime avec rock britannique !
Tous les dossiers cinéma
Top Bandes-annonces
Pacific Rim Uprising Bande-annonce VO
Sponsorisé
La Ch’tite famille Bande-annonce VF
Lady Bird Bande-annonce VO
Hurricane Bande-annonce VO
Mme Mills, une voisine si parfaite Bande-annonce VF
Les dents, pipi et au lit Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Pacific Rim Uprising
Ça sort le mercredi 21 mars au ciné !
Pacific Rim Uprising
X
Back to Top